Calendrier

Partager   


SYNAGOGUE ET CENTRE COMMUNAUTAIRE

46 ave de la Libération BP 80103 14000 CAEN
Tél. : 02 31 43 60 54
synagoguedecaen@free.fr

La Normandie semble avoir été la région de France qui regroupait la plus grande communauté juive médiévale. Ils étaient arrivés avec les romains et vivaient en paix selon des règles qui leurs étaient propres. Avec Guillaume le Conquérant et la bataille d'Hasting en 1066, le peuple juif était à son apogée dans la région. Ils étaient présents dans les bateaux pour l'Angleterre, et Guillaume a même encouragé l'installation de la première communauté juive à Londres. Ils vivaient notamment dans des quartiers dont on retrouve encore la trace « rue aux juifs ». On en retrouve une soixantaine, dans toute la Normandie, la plus ancienne étant celle de Rouen (plus grande communauté à l'époque). Au Moyen -âge, la Communauté A CAEN, vivait dans le quartier de la paroisse St JULIEN où il existe encore la rue aux juifs (entre la rue Desmoueux et l'Eglise Julien), à proximité de laquelle se trouve une propriété appelée « Jardin aux Juifs » (peut être un cimetière Juif de l'époque)Une grande autorité rabbinique, Joseph PORAT, dit Don Bendit, a rédigé des commentaires sur le Pentateuque et le Talmud.Plusieurs fois expulsés malgré de lourds tributs, ils l'ont été une fois encore par Philippe Le Bel. qui expulse les juifs hors de France. C'est le début d'une nouvelle période d'exode, d'une existence cachée et persécutée. Il faudra attendre le 9 février 1797 pour que Napoléon Bonaparte rencontre pour la première fois de sa vie une communauté juive, dans un Ghetto, à ANCONE, pendant la campagne d'Italie. Il leur donnera de nouveau le droit d'exister en France. Il sera également à l'origine de la création des institutions consistoriales qui régissent notre mode de fonctionnement actuel. Cependant, 6 siècles de silence précèdent ce 23 mai 1966, jour de l'inauguration d'une synagogue à Caen... En 1944, La ville de Caen est en grande partie détruite par les bombardements alliés (90 %).A la fin de la guerre il reste environ 30 familles Juives, qui se réunissent dans une salle du musée Langlois. En 1962, avec l'arrivée massive des rapatriés d'Algérie, qui se répartiront dans toute le France, La ville de Caen voit affluer de nombreuses familles juives. Il devient nécessaire de trouver un lieu plus grand pour les accueillir. L'idée de construire une synagogue chemine peu à peu. Une délégation est reçue par Mr le Sénateur maire Jean Mari LOUVEL, assisté Mr JM GIRAULT. L'objet étant d'acquérir un terrain. Après quelques rendez-vous, il est convenu d'acquérir un terrain appartenant aux dommages de guerre, en plein coeur de CAEN, en face des remparts du château, avenue de la Libération. La construction sera orientée vers l'est, vers Jérusalem, et la direction des travaux sera confiée à l'architecte Mr MORIZET. L'édifice sera financé à 75 % par Le Fonds Social Juif Unifié, et le reste par des cotisations et des dons. La première pierre sera posée en présence de nombreuses personnalités, politiques, religieuses et membres de la communauté, précisément le mercredi 30 avril 1965. C'est le lundi 23 mai 1966, après 6 siècles de silence que la synagogue est enfin inaugurée, En présence - Grand Rabin de France: Jacob KAPLAN - Du président du Consistoire Central : l'Amiral Louis KHAN - Du sénateur maire de Caen : Jean Mari LOUVEL - Du président de la communauté : Charles GUERMANN - Des vice-présidents : Mr David BADACHE, Mr Victor LUST, Le colonel Henri BENSADOUN - Du secrétaire : André GOZLAN - Du trésorier : René YESSOUROUR - Et Des membres de la communauté. Je vous rapporte des extraits des discours de certains : Mr GUERMANN, président déclarait : « Cette renaissance est le véritable symbole de la liberté et de la tolérance incarnée par la République Française ». Mr LOUVEL J M, de dire que« Cette cérémonie reste dans l'histoire comme un exemple et un symbole de fraternité ». L'amiral KHAN apporta un salut particulier à CAEN « ville glorieuse dans sa lutte pour la libération et ville glorieuse dans son histoire ». « La France a été parmi les premières nations à offrir un asile aux rescapés. » La communauté actuelle compte environ 200 familles.


Rabbin Régional : Meyer MALKA
Rabbin : Gabriel TORDJMAN
Responsable religieux : Dr Guy ZENOU
Présidents d'Honneur : Laurent BANSARD, Maurice ELLOUK
Président : Nassim LEVY
Co-président : Laurent BANSARD
Vice-présidents : Dr Véronique ALLALI ZERAH, Jacques MERGY
Trésorier : Maurice ELLOUK
Secrétaire Général : Didier NAKACHE
Responsable Communication : Dr Véronique ALLALI ZERAH, Jacques MERGY
Conseiller Juridique : Maître Marc REYNAUD
Affaires éducatives et sociales : Micheline ARNOUX-DRAHI



HEVRA KADICHA

Responsables de la Hévra Kadicha : Maurice ELLOUK, Denise ELMOSNINO, Paulette LEVY, Roger LEVY, Jacques MERGY

MOHEL

Mohel : Dr Guy ZENOU

MONUMENTS

Musée: le château de Ducal, plages de débarquement, Mémorial de Caen, cimetière militaire américain de OMAHA Beach de Colleville sur mer, cimetière militaire britannique à Bayeux, cimetière militaire canadien à Cinteaux et cimetière militaire Polonais à Langannerie - Urville