Calendrier

Partager   

Le ruban bleu pour Bruno Fiszon

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant a remis, lundi, place Beauvau, les insignes de chevalier dans l’ordre national du Mérite au grand rabbin de Metz et de la Moselle, en présence de nombreuses personnalités de la communauté juive française, notamment celles du grand rabbin de France, Gilles Bernheim, du grand rabbin de Paris, David Messas, du Président du Consistoire Central, Joël Mergui, et du Président du Consistoire de la Moselle, Jean-Claude Michel.


Le ministre a ainsi voulu rendre hommage à celui qui est à la tête des communautés juives de Moselle depuis 1997. Mais Bruno Fiszon est aussi un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics. Conseiller auprès du grand rabbin de France et du Président du Consistoire, il est chargé du dossier sur l’abattage rituel des animaux, étant lui-même un spécialiste du problème de la souffrance animale au moment de l’abattage rituel.


Ces connaissances pointues s’expliquent par son parcours scientifique : il est diplômé de l’école vétérinaire de Nantes et de l’Institut Pasteur. Il est également membre de l’Académie vétérinaire de France.


Pour Bruno Fiszon, « cette distinction récompense la conjonction entre l’homme de foi et l’homme de science ».


Le grand rabbin de la Moselle se dit « très sensible à cette distinction de la République », se souvenant que son grand-père avait acquis la nationalité française par le sang versé au combat dans la Légion Etrangère.


© Photo DICOM /Serge QUINTIN