Le saviez-vous ?

Calendrier

Partager   

Le saviez-vous ?


Un glossaire extrait du livre de Roger Stioui "Le calendrier hébraïque", pour apprendre - ou ne pas oublier - l'essentiel sur les fêtes, le calendrier, les évènements de la vie, etc.



FETES JUIVES


Roch HachanaKippourSoukot - Hochaana Rabba - Chemini 'Atséret - Sim'hat Torah - 'Hanouka - Tou BichvatPourim - Pourim Chouchane - Pessa'h - Pessa'h Chéni - Yom Yérouchalaïm - Lag BaomerChavouot - Tou Béav



JEUNES


Jeûnes - Jeûne de Guédalia - Jeûne du 10 Tévet - Jeûne d'Esther - Jeûne des premiers-nés - Jeûne du 17 Tamouz - Jeûne du 9 Av



CHABBATOT PARTICULIERS


Chabbat - Chekalim - Zakhor - Para - Ha'hodech - Hagadol - Techouva - Berechit - Chira - Kala - 'Hazon - Na'hamou - Mevarkhim



PRINCIPE DU CALENDRIER LUNI-SOLAIRE


Calendrier luni-solaire - Année juive - Année commune - Année embolismique - Année solaire



UNITES DE TEMPS


Mois de l'année – Semaine – Jour – Heure - Minute, seconde - Helek



NOTIONS SPECIFIQUES AU CALENDRIER


Roch-Hodech – Molad – Tékoufa - Type de l'année - Série



CYCLES


Cycle lunaire - Cycle solaire – Chemita - Yovel



DIVERS


Birkat Halevana - Birkat Ha'hama - Compte du ‘Omer – Guéchamime - Tikoune Hatal – Paracha - Haphtara



EVENEMENTS DE LA VIE


Naissance – Décès - Bar-Mitsva - Correspondance civile-hébraïque


separateur


FETES JUIVES


separateur

Roch Hachana : 1er et 2 Tichri


2 jours chômés, en Diaspora et en Israël. Nouvel an du calendrier hébraïque. Anniversaire de la Création du monde.

Appelé également :

Yom Hadin, jour du jugement.

Yom Térou'a, jour de sonnerie du Choffar.

Yom Hazikaron, jour du souvenir du sacrifice d'Isaac.

Ces deux jours sont marqués par les sonneries du Chofar, corne de bélier rappelant le sacrifice d'Isaac. Toute l'humanité passe en jugement devant D. à Roch Hachana. (Lévitique XXIII, 24,25; Nombres XXIX, 1-6)

Par principe même, le premier jour de Roch Hachana ne tombe jamais un dimanche, un mercredi ou un vendredi.

fleche


separateur

Kippour : 10 Tichri


1 jour chômé.

Journée la plus solennelle de l'année juive. Jour de jeûne, de pénitence, de Grand Pardon.

La Torah qualifie ce jour de Chabbat Chabbaton, Chabbat double.

Chaque juif doit faire Téchouva (retour vers D.) ce jour pour espérer obtenir Sa Clémence. (Lévitique XVI, 29-30; XXIII, 26,32)

fleche


separateur

Soukot : du 15 au 21 Tichri


7 jours. En Diaspora, les 2 premiers jours appelés Yom Tov, sont chômés. Les 5 jours suivants de demi-fête sont appelés 'Hol Hamoed. En Erets Israël, le 1er jour est chômé, les 6 jours suivants sont des demi-fêtes.

Le dernier jour, 21 Tichri, est appelé Hocha'ana Rabba.

Troisième fête de pèlerinage, Soukot est appelée également Hag Haassif, fête de l’engrangement.

Soukot est marqué par la construction de cabanes dans lesquelles nous y vivons, en souvenir des nuées protectrices lors du séjour des enfants d'Israël dans le désert. Le Loulav, branche de palmier garnie de feuilles de myrte et de saule, et le Etrog ou cédrat sont des éléments essentiels de la fête. (Exode XXIII, 16; XXXIV,22; Lév. XXIII,34-43; Nomb. XXIX, 12-34; Deut. XVI, 13-16; XXX, 10-13)

fleche


separateur

Hochaana Rabba : 21 Tichri


Le septième jour de Soukot (demi-fête). Empreint d'une gravité particulière, ce jour représente le terme ultime du jugement qui, prononcé à Roch Hachana et scellé à Kippour, devient alors exécutoire. La cérémonie de la 'Arava, des feuilles de saule, marque le jour de Hocha'ana Rabba.

fleche


separateur

Chemini 'Atseret : 22 et 23 Tichri


2 jours chômés en Diaspora. Le 22 Tichri seulement en Erets Israël.

Cette fête suit immédiatement celle de Hocha'ana Rabba et clôt la série des trois fêtes de pèlerinage. Elle constitue une fête à part entière. On récite ce jour la prière de la pluie. (Lév. XXIII,34-43; Nomb. XXIX, 12-34)

fleche


separateur

Sim'hat Torah : 23 Tichri


1 jour chômé en Diaspora, correspondant au 2ème jour de Chemini ‘Atséret. En Erèts Israël, ce jour coïncide avec Chemini 'Atséret, le 22 Tichri ; le 23 Tichri est alors un jour profane.

A Sim’hat Torah, on achève le cycle annuel de la lecture de la Torah et on introduit une nouvelle lecture.

fleche


separateur

'Hanouka : 8 jours à partir du 25 Kislev


Non chômés. Purification et inauguration du Temple reconquis par les Hasmonéens, après sa profanation par les Grecs (165 av.)

On allume la 'Hanoukia (chandelier à 8 branches) à la tombée de la nuit pendant ces huit jours, en souvenir du miracle de la fiole d'huile consacrée, suffisante pour servir un soir et qui se renouvela huit jours durant. (Talmud Chabbat 21b, Choul'han 'Aroukh)

fleche


separateur

Tou Bichvat : 15 Chevat


Nouvel an des arbres appelé Roch-Hachana Laïlanot. Date à partir de laquelle on compte la dîme des fruits. Il est de coutume de consommer ce jour une grande diversité de fruits des arbres. (Talmud Roch-Hachana 2a)

fleche


separateur

Pourim : 14 Adar (Adar II si l'année est embolismique)


Victoire sur Haman qui projetait d'anéantir le peuple juif (Perse, 450 av.).

Nous célébrons Pourim par la lecture de la Méguila ( livre d'Esther ) et par différentes manifestations de joie comme l'envoi de cadeaux aux amis et aux pauvres, la lecture du passage de la Torah relatif à la guerre contre 'Amalek, et l'organisation d'un festin. (Livre d'Esther IX, 20-23; Talmud Meguila; Choul'han 'Aroukh)

fleche


separateur

Pourim Chouchane : 15 Adar (Adar II si l'année est embolismique)


Pourim est célébré le 15 Adar et non pas le 14 dans les villes entourées de murailles datant de l'époque où eurent lieu ces événements, comme c’est le cas pour Jérusalem. (Livre d'Esther IX, 18)

fleche


separateur

Pessa'h : du 15 au 22 Nissan (8 jours)


En Diaspora, les 2 premiers et derniers jours appelés Yom Tov, sont chômés. Les 4 jours intermédiaires de demi-fête sont appelés 'Hol Hamoed. En Israël, cette fête ne dure que 7 jours dont seuls le premier et le dernier sont chômés.

Première fête de pèlerinage, Pessa’h est appelée également 'Hag Hamatsot, fête des pains azymes ou 'Hag Haaviv, fête du printemps. Cette fête représente le début d'une ère nouvelle pour les Hébreux affranchis de l'esclavage égyptien. On ne consomme ni ne possède aucun aliment à base de levain. (Exode XII, 2-49; XIII, 3-8, etc. Talmud Pessa'him, Choul'han 'Aroukh)


Pessa’h ne tombe jamais un lundi, un mercredi ou un vendredi.

fleche


separateur

Pessa'h Chéni : 14 Iyar


C’est un second Pessa'h. Appelé également Pessa'h Katane. La Torah a prévu un jour particulier, un mois après Pessa'h, pour ceux qui se trouvaient impurs pendant la fête et ne pouvaient approcher le Temple pour présenter le sacrifice pascal. Il est d'usage de consommer ce jour, un peu de pain azyme. (Nombre IX,11)

L'anniversaire du décès de Rabbi Méïr Baal Hanes est commémoré le jour de Pessa'h Chéni dans certaines communautés Sépharades.

fleche


separateur

Lag Baomer : 18 Iyar - 33e jour du Omer


Anniversaire du décès de célèbre Rabbi Chimeon Bar Yo'haï, auteur du Zohar, livre fondamental de la Kabbale. (1er siècle). D'autre part, l'épidémie qui décima les élèves de Rabbi Akiba (1er siècle) prit fin ce jour . (Talmud Yebamot 62b)

fleche


separateur

Yom Yérouchalaïm : 28 Iyar


Anniversaire de la libération de Jérusalem (7 juin 1967)

fleche


separateur

Chavouot : 6 et 7 Sivan


2 jours chômés en Diaspora. Un seul jour en Erèts Israël, le 6 Sivan.

Pentecôte. Deuxième fête de pèlerinage. Cette fête est également appelée 'Hag Hakatsir, fête de la moisson, ou Yom Habikourim, jour des prémices.

Chavouot a lieu sept semaines entières après le premier jour de Pessa'h. C'est le don de la Torah aux enfants d'Israël sur le mont Sinaï, le troisième mois après la sortie d'Égypte, en l'année 2448 de la Création - 1314 avant l'ère vulgaire. (Ex. XXIII,16; XXXIV, 22; Lév. XXIII, 9-21; Nomb. XXVIII, 26-31; Deut. XVI, 9-16)

fleche


separateur

Tou Beav : 15 Av


Fin des quarante années de pérégrination des enfants d'Israël dans le désert du Sinaï, après leur sortie d'Égypte. D'autre part, ce jour est marqué par de nombreux événements heureux relatés dans les livres des prophètes. (Talmud Ta'anit 30b)

fleche


separateur


JEUNES


separateur


Jeûnes


D'une manière générale, tous les jeûnes commencent au lever du jour et se terminent à la tombée de la nuit, sauf ceux de Yom Kippour et du 9 Av. Ces 2 derniers durent 25 heures, du coucher du soleil la veille, à la tombée de la nuit.

Aucun jeûne ne peut avoir lieu un Chabbat. Lorsque la date d'un jeûne est prévue selon le calendrier un Chabbat, le jeûne est reporté au lendemain, c'est-à-dire, dimanche. Si ce dimanche est un jour de fête, comme par exemple Pourim ou Pessa'h, le jeûne est avancé à jeudi.

Quant au jeûne de Yom Kippour il reste maintenu un Chabbat.


fleche

separateur

Jeûne de Guédalia : 3 Tichri (ou 4 Tichri si c'est un Chabbat)


Appelé aussi Tsom Hachévi'i, Jeûne du septième (mois). Anniversaire de l'assassinat de Guédalia, pieux gouverneur de La Judée occupée, après la destruction du premier Temple. Cet acte fut suivi de nouvelles déportations en 580 avant l'ère vulgaire. (Zacharie VII,5; VIII,19; II Rois XXV,23-25; Jérémie XLI, 1-2)

fleche

separateur


Jeûne du 10 Tévet : 10 Tévet


Appelé aussi Tsom Ha'assiri, Jeûne du dixième (mois). Rappelle le début du siège de Jérusalem trois années avant la destruction du premier Temple par Nabuchodonosor en 586 av. (II Rois XXV, 1-7; 'Obadia I, 11,14; Psaumes CXXXVII, 7; Lamentations IV, 21,22)

fleche

separateur


Jeûne d'Esther : 13 Adar (Adar II si l'année est embolismique)


Rappelle le jeûne de trois jours que les Juifs de Perse observèrent à la demande d'Esther, avant d'être délivrés de la menace d'extermination qui pesait sur eux. (Livre d'Esther IV, 16; Rambam Hilkhot Méguila)

fleche


separateur

Jeûne des premiers-nés : 14 Nissan


Ce jeûne, institué la veille de Pessa'h, concerne uniquement les premiers-nés mâles. Ceci rappelle le décret de Pharaon à leur égard, ainsi que les souffrances qu'il a fait endurer au peuple d'Israël. (Exode I, 22)

fleche

separateur

Jeûne du 17 Tamouz : 17 Tamouz


Appelé aussi Tsom Harévi'i, Jeûne du quatrième (mois). Premières brèches dans la muraille de Jérusalem lors des sièges de la ville par Nabuchodonosor en 586 av. et du second Temple par Titus six siècles plus tard. (Jérémie XXXIX, 2; LII, 6-7; Talmud Ta'anit 26a)

fleche

separateur

Jeûne du 9 Av : 9 Av


Appelé communément Tich'a Béav. Appelé aussi Tsom Ha'hamichi, Jeûne du cinquième (mois). Anniversaire de la destruction du premier Temple par Nabuchodonosor en -586 et du second Temple par Titus en 68 de l'ère vulgaire.

De grands malheurs se produisirent le jour du 9 Av sur le peuple d'Israël, comme l'expulsion des Juifs d'Espagne ou de nombreuses catastrophes. Ce jour sera transformé en jour d'allégresse lorsque arrivera le Messie Libérateur. (Jérémie XXVI, 2; Talmud Ta'anit 29a)

fleche



separateur

CHABBATOT PARTICULIERS

separateur

Chabbat


Le Chabbat est le principe fondamental de la Torah. C'est un rendez-vous hebdomadaire du Juif avec son Créateur.

Le Chabbat est l'origine du temps à consacrer; En effet, il est la première période de temps où le Créateur "chôme" et confie à l'homme une nature stabilisée et une Création à mener à terme. C'est la journée origine de l'Histoire humaine dans notre monde qui attend sa Rédemption. (Genèse II, 1-3)

fleche


separateur

Chabbat Chekalim


Chabbat des sicles. Précède Roch-'Hodech Adar (ou Adar II si l'année est embolismique), ou Roch-'Hodech Adar lui-même s'il tombe un Chabbat.

Ce Chabbat rappelle le demi-sicle que chaque membre de la communauté d'Israël apportait comme contribution au budget de fonctionnement du Michkan (Tente d'assignation) puis plus tard, à l’entretien du Temple. La collecte s'effectuait tout le mois d'Adar. (Exode XXX, 11,16)

fleche



separateur

Chabbat Zakhor


Chabbat du souvenir. Ce Chabbat précède la fête de Pourim.

A l'approche de Pourim, nous nous souvenons des méfaits et la cruauté d'Amalek à l'égard de nos ancêtres durant leur pérégrination dans le désert. (Deut. XXV, 17)

fleche

separateur

Chabbat Para


Chabbat de la vache (rousse). Précède le Chabbat Ha'hodech.

A l'approche du 14 Nissan, jour du sacrifice pascale, on lit le passage de la Torah relatif aux lois de la vache rousse rappelant ainsi l'obligation de se purifier de l'impureté causée au contact d'un mort pour pouvoir participer au sacrifice pascal qui était pratiqué dans le Temple. (Nombres XX, 1-22)


fleche

separateur

Chabbat Ha'hodech


Chabbat du mois. Précède Roch 'Hodech Nissan, ou Roch 'Hodech Nissan lui-même si celui-ci tombe un Chabbat. Cette lecture traite de la manière d'organiser les mois de l'année. Elle annonce le mois de Nissan que la Torah désigne comme le premier d'entre eux. (Exode XII, 2)


fleche

separateur

Chabbat Hagadol


Le grand Chabbat. Le Chabbat qui précède Pessa'h nous invite à nous préparer à la célébration de la fête. Nos ancêtres en Égypte devaient choisir, dans chaque famille, un agneau destiné à être immolé quelques jours plus tard, le 14 Nissan. (Exode XII, 3)


fleche

separateur

Chabbat Techouva


Chabbat du retour (vers D.). Situé entre Roch-Hachana et Yom Kippour, ce Chabbat nous invite au repentir à l'approche du grand jour. Ce Chabbat est aussi appelé Chabbat Chouva (Chabbat du retour) du nom de la Haftara lue ce jour.


fleche

separateur

Chabbat Berechit


Chabbat du commencement. Premier Chabbat après Sim'hat-Torah, on y entame une nouvelle lecture de la Torah.


fleche

separateur

Chabbat Chira


Chabbat du chant. La section hebdomadaire de la Torah est Bechala'h. Elle relate la traversée de la mer Rouge par les enfants d'Israël qui entonnèrent à ce moment un chant à la gloire de D.


fleche

separateur

Chabbat Kala


Chabbat de la fiancée. Ce Chabbat précède la fête de Chavou'ot où nous recevons la Torah que l'on compare à une fiancée.


fleche

separateur

Chabbat 'Hazon


Chabbat de la vision. Ce Chabbat précède le 9 Av, anniversaire de la destruction des deux Temples.

Il est appelé 'Hazon, par le nom de la Haftara lue ce jour (Isaïe). Le prophète nous met en garde contre nos mauvais agissements qui entraîneront inéluctablement la destruction du Temple et de Jérusalem.


fleche

separateur

Chabbat Na'hamou


Chabbat de consolation. Ce Chabbat est celui qui suit le 9 Av. On y lit une Haftara du nom de Na'hamou, délivrant un message de consolation après les catastrophes qui se sont abattues sur Israël.


fleche

separateur

Chabbat Mevarkhim


Chabbat où l'on bénit. Chaque Chabbat précédant Roch-'Hodech, nous récitons la Birkat Ha’hodech, Bénédiction du mois. A cette occasion, on annonce à la synagogue le nouveau mois. Certaines communautés annoncent aussi l'heure du Molad.



fleche

separateur